La scolarité…

6

Voici maintenant cinq mois que nos 4 enfants sont à l’école.
Nous avons choisi d’inscrire nos 4 enfants dans le système public Québécois.
Nos deux filles sont encore au primaire et nos garçons sont au secondaire (collège).
Nos garçons ont dû passer un test de math et un test de français, à partir de leurs résultats la direction du secondaire à déterminer leur classe.
Nous n’avons pas chercher à négocier ou à nous opposer à leur choix (qui fut tout d’abord mal accepté des garçons). Et oui au Québec le niveau de mathématique est largement supérieur à celui de la France. Ils sont 10éme mondial quand nous sommes 40 éme.
Nous avons voulu faire confiance au système que nous avions choisi pour nos enfants.
Et bien laissé moi vous dire que c’est une parfaite réussite! Nos garçons sont TOTALEMENT épanouis.
Ils sont ici constamment félicités, on leur répète qu’ils sont les meilleurs.
Et bien en cinq mois les résultats sont déjà visibles. En France nous avions deux garçons en échec scolaire, dégoutés par l’école et le système. Il faut dire qu’ils ont des troubles de l’apprentissage, cela ne signifie pas qu’ils ne sont pas intelligent comme le pense 99% des profs en France, ils ont juste un cerveau qui emploi un autre chemin!
Ici leurs professeurs sont tous des orthopédagogues, ils savent comment fonctionnent le cerveau des DYS, ou de ceux atteint du trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité.
ça change tout. Nos fils sont devenus autonome dans leur travail, épanouis car ils ont de super résultats et reprennent confiance en eux.
Sur nos deux filles l’une est comme ses frères, elle est tout d’abord allée dans un cursus “régulier” et oui ici on ne dit pas normal mais régulier! (on ne fait pas ressentir à celui qui a des difficultés qu’il n’est pas normal! pas comme en France, je sais vraiment de quoi je parle). Rapidement elle a passé des tests très poussé avec une orthophoniste au sein de l’école, nous n’avons pas eu à le faire dans un cadre de consultation privé. A la suite de cela il a été décidé que si on la laissait dans le cursus régulier elle irait tout droit en échec scolaire. Elle est donc dans une classe avec une orthopédagogue. 14 élèves dans sa classe. Elle suit le même programme que ceux de son niveau mais expliqué différemment. Et bien là encore le résultat est incroyable. Zoé n’a que des 100/100 (pas noté sur 20 ici) elle rentre le soir et part faire ses devoirs toute seule, en 7 ans cela n’est jamais arrivé! elle est enfin épanouie et souriante. Elle n’est plus agressive. Bref que du bonheur.
La dernière quand à elle est en classe régulière. Elle travaille beaucoup, le niveau en mathématique est costaud mais elle s’en sort très bien. Elle apprend l’histoire du Québec c’est sympa. Il y a beaucoup de devoirs qui sont tous donnés du vendredi pour le vendredi. Il faut savoir s’organiser…
Hier soir nous faisions le constat que vis à vis de nos enfants nous avions fait le meilleur choix en venant nous installer à Montréal et que pour rien au monde nous ne voudrions leur enlever ce bonheur de réussir.
Concernant l’intégration je ne sais pas si c’est le fait de vivre dans Montréal mais ils se sont tous fait des amis très très vite. Ils n’ont subi aucune forme de discrimination du fait qu’ils soient français de France.

La plupart des familles françaises font le choix de laisser leurs enfants dans le système français (pas francophone québécois mais bien français) en les inscrivant en privé. Il faut savoir que tout compris cela coute environ 6000 dollars à l’année pour un enfant.
Il y a aussi des écoles privés québécoises francophones c’est un peu plus chère. Pas la peine d’essayer de rentrer dans une école anglophone si votre enfant n’est pas bilingue ou si l’un des deux parents n’est pas anglophone.

Les vacances ne sont pas les même qu’en France dans le système Québécois. Il y a seulement des vacances à Noel et en mars.
Par contre un à deux jours par mois ils ont une journée pédagogique. ça c’est vraiment génial, car ça leur permet de souffler un peu sans les laisser oisifs trop longtemps. Et puis les cours se terminent à 15h – 15h30. Il y a 4 matières étudiées par jour. Voilà pour ce qui est de l’école, pour nous c’est juste un grand bonheur, enfin!images

6 commentaires
  1. selmoonette dit

    Ca ne m’étonne pas du tout ! nous sommes partis au Moyent Orient, mes deux grands sont ds un lycée français et toujours la même rengaine, les mêmes difficultés, les mêmes attitudes et étiquettes collées aux enfants… mon 3ème alors 3 ans lorsque nous sommes arrivés l’avons mis dans une école anglaise et là, pareil, la découverte d’un tout autre système, qui met tout l’enfant en valeur afin de lui donner confiance en lui ! il devrait intégrer le CP l’année prochaine, mais franchement la motivation n’est pas du tout là, nous pensons donc le faire continuer dans le système anglais
    Et c’est en partant qu’on se rend compte que notre système d’éducation est à revoir totalement!
    j’ai entendu parler de ce métier ici : orthopédagogue, par une prof formée au Canada; c’est génial

  2. Caro dit

    Comme vous avez raison!!! Nous avons également mois nous filles dans le système public et elles sont parfaitement épanouies. Privé / public ce n’est pas le problème…tout dépend de la qualité des enseignants…en tout cas le code de vie des écoles est formidable ici car tout est fait pour donner à l’enfant confiance en lui!! Nos enfants sont chanceux de grandir ici!!!

    1. Géraldine dit

      Je suis contente de vous lire! J’ai tout de même le sentiment (même si les québécois ne créent pas de débat) qu’il y’a beaucoup de personnes qui font le choix du privé et qui ne comprennent pas notre choix du public! Les gens font une drôle de tête quand on leur dit que nos enfants sont dans le public! Parfois ça me fait peur mais mes enfants sont tellement épanouis que je me dit que c’est l’essentiel! Et puis vu le prix des écoles privées nous n’avons pas les moyens pour nos quatre enfants! Ils sont intelligents, intéressants, curieux et enthousiastes je suis sur qu’avec toutes ses qualités ils trouveront les études qui leur vont bien et le travail qui leur conviendra! Mais nous avons encore un peu de temps. Je pense aussi que nos enfants sont chanceux de grandir ici.

  3. Moostik dit

    Je viens de découvrir votre blog et de m’y inscrire. Comme vous, nous sommes installés depuis la fin de l’été à l’étranger, mais en Chine.
    Au travers de vos articles, je me rends compte que nous vivons les mêmes expériences, avec les mêmes surprises, interrogations, doutes, mais aussi (et surtout) de très nombreux moments heureux nous permettant de prendre conscience de notre chance, et de celle que l’on donne à nos enfants !
    Je suis ravie de vous suivre, continuez!

  4. Magalie Lie dit

    Bonjour,
    Je trouve votre expérience géniale, j’ai hâte de pouvoir le faire découvrir à mes enfants, ils sont encore petits mais le projet de venir vivre au Québec est lancé.
    Une question, Comment est organisé l’après-midi ? SI ils finissent à 15h – 15h30.
    Merci pour tous vos témoignages
    Magalie

    1. Géraldine dit

      Il y a ce qu’on appelle ici le Service de Garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.