Le coût de la vie à Montréal

3

Lorsque nous sommes arrivés au mois d’août 2015 je dois vous avouer que tout me paraissait extrêmement cher. Un homme croisé dans l’avion nous avait conseiller de ne surtout pas faire de conversion dollar/euro, mais de nous demander à chaque fois  que l’on choisissait un produit, au Canada, si en France nous mettrions le prix affiché (en dollars), considérant alors que  1€ serait égal à 1$ même si ce n’était pas la réalité du change. Je reconnais l’idée intéressante dans le cadre d’une immigration, mais les prix non convertis me paraissaient alors exorbitant. $18 pour un morceau de bon fromage, $6 pour un paquet de gâteaux mangé en 5 minutes. Bref chaque passage à l’épicerie (Supermarché) était pour moi un moment désagréable.

Idem pour les restaurants, je vivais dans une région ou pour 40€ par personne nous avions une cuisine gastronomique. À Montréal pour le même prix nous avions un magnifique Hamburger frites et si nous voulions de la salade c’était en supplément. Et je ne parle pas des prix du vin, oubliez cela! Ici on boit de la bière.

Et puis au fil des mois, on ne regarde plus les choses de la même façon, on apprend à consommer, à faire les courses différemment, on ne fait plus du tout la conversion et surtout on oublie les prix du pays duquel on arrive. Les seuls prix auquel je ne me fait toujours pas ceux du fromage. Nous sommes, enfin, nous étions de très gros mangeur de fromages et même si on peut en trouver des très bons au Québec, ils sont à mon goût horriblement chers. Quand nous achetions un grand plateau de fromage moins de 50€ ici pour la même quantité je mettrais plus de $100. Nous avons donc considérablement réduit notre consommation de fromage. Je me refuse à mettre ce prix là quand bien même le fromage est excellent.

En ce qui concerne les vêtements je dirais que les prix sont sensiblement les même, mais si j’applique la méthode de l’homme croisé dans l’avion le jour de notre arrivée au Québec alors là je panique, tout me parait cher!

Concernant les loyers, l’essence, l’électricité , l’achat immobilier, tout cela est beaucoup moins cher qu’en France. Ici nous ne payons pas la consommation d’eau.

Par contre on paye $2 par chèque commandé (pas chéquier, mais chèque), $2 ou $3 à chaque fois que l’on tire de l’argent à un guichet automatique autre que sa banque, $1 pour regonfler ses pneus… Beaucoup de choses que nous n’avons pas forcément l’habitude de payer ou alors insidieusement, ici c’est clair on le paye.

Concernant les loisirs les prix sont similaires à ceux que j’ai connu dans mon pays d’origine mais par contre ce qui est extraordinaire c’est l’ensemble des festivals et animations gratuits tout au long de l’année.

Pour les transport en commun un ticket c’est $3,25 mais il est valable dans n’importe quel transport en commun (sur l’île de Montréal) pour une durée de 2 heures. Là encore il est plus que rentable d’utiliser les forfaits proposés par la STM (Société des Transports de Montréal)

Il y a des rabais (promotion) tout au long de l’année également, un forfait de ski acheté un an avant et vous économiserait 50% dessus, pour la ronde (parc d’attraction) vous prenez un forfait à l’année, en trois sortie c’est rentabilisé, un passe VIP au musée qui vous donne accès à toutes les expositions, en deux visites c’est rentabilisé…

Alors voilà après 8 mois au Québec, je pense pouvoir affirmer ce que je n’aurais certainement pas fait en arrivant, que le cout de la vie est moins cher à Montréal qu’à Paris, pour ce qui est de la Province c’est sensiblement pareil . Pour le reste de l’Europe je ne sais pas.

Un conseil malgré tout, achetez à la façon Québécoise, c’est à dire en très grosse quantité. Cotsco est l’exemple même de la façon de consommer ici au Québec. On s’en sort pour un sacré prix mais les quantités sont tellement importantes que ça dure longtemps ce qui revient finalement beaucoup moins cher. Le marché Jean Talon est aussi un marché où les prix sont extrêmement intéressant avec une très bonne qualité de produits. L’environnement y est en plus très sympathique.

Le plus important malgré tout c’est de ne plus faire de comparaison entre votre vie d’avant et votre nouvelle vie. C’est ce qui est le plus difficile. Oubliez le “nous en France….” Non nous sommes au Québec alors intégrons nous et arrêtons les comparaisons.

Vous faites le choix de venir vivre ici, alors oubliez ce que vous connaissez et réapprenez à vivre selon les codes Québécois…Vous verrez c’est ce qui vous permettra d’être heureux 😉

 

 

3 commentaires
  1. Eric dit

    Depuis votre depart, les banques appliquent aussi maintenant une commission sur les retraits exterieurs z leur reseau bancaires

  2. Pierre-Yves dit

    Allo,

    Pour les prix ça fait des années que je me tue a dire la même chose que vous… Pour les courses si on va dans une petite épicerie, un IGA ou un métro c’est cher mais si on fait le choix de Maxi ou Super C (que je connais) ça va très bien.

    Pour les banques tout dépend des formais, moi je ne paie rien de plus. je peux faire 3000 chèques dans le mois Rien, je peux commander 5 chéquiers Rien. Je peux retirer de l’argent ou je veux, Rien enfin si ils m’enlèvent 1,50 $ qu’ils remettent sur mon compte 2 jours plus tard. Merci RBC.

    Il est vrai qu’il ne faut pas faire la conversion des prix $ Euros. mais comme c’est la seule référence en arrivant, on n’a pas le choix.

    Bons achats

  3. Doan dit

    Bonjour,

    Je souhaite porter mon témoignage à ce poste en vous décrivant notre expérience personnelle. Je vais essayer de vous donner des chiffres concrets pour que vous puissiez vous rendre compte de notre situation actuelle après 1 an à Montréal, QC.

    **** Notre situation à Mars 2015 ****
    Couple marié de 28 et 30 ans, sans enfants en région parisienne. Revenu annuel brut du ménage en France : 66 000 €
    Emploi de mon épouse : RH
    Mon emploi : Technico-commercial
    **** Notre situation à Mai 2016 ****
    Couple marié de 29 et 31 ans, sans enfants. Revenu annuel brut du ménage à Montréal : 95 000 CAD (soit 65 500€) (on prendra 1€ = 1,45 CAD pour les calculs)
    Emploi de mon épouse : RH
    Mon emploi : Technico-commercial

    **** Comparatifs des frais entre la France et Montréal ****
    – Internet :
    France : SFR box à 35€/mois pour triple play (tv/internet/téléphone)
    Montréal : Bell à 87 CADttc/mois pour triple play (tv/internet/téléphone) soit 60€
    – Téléphonie mobile :
    France : B&YOU 5Go à 25€/mois
    Montréal : Fido 5Go à 69 CADttc/mois soit 48€
    – Assurance habitation :
    France : Macif à 30€/mois pour un F4
    Montréal : Desjardins à 25CADttc/mois soit 17€
    – Assurance voiture :
    France : Maaf tout risque à 90€/mois pour une VW Passat 2005 diesel 140cv
    Montréal : Desjardins tout risque à 90 CADttc/mois pour une Dodge Journey 2013 V6 essence 283cv soit 62€
    – Electricité :
    France : 1kWh = 0,1043 €ht (heures pleines) et 0,0638 €ht (heures creuses)
    Montréal : 1kWh = 0,0568 CADht soit 0,0392 €ht (en tout temps)
    – Eau :
    A Montréal, l’eau courante municipale est gratuite.
    – Essence :
    A Montréal, le litre de super est d’environ 1,10 CAD (au 4 mai 2016) soit 0,76 €/L. Il faut savoir que l’essence fluctue quasiment tous les jours ici en + et ou en –
    – Nourriture :
    Il faut consommer « local », comme une famille québécoise pour ne pas trop se ruiner. Avoir une voiture pour aller à des endroits stratégiques pour s’alimenter à moindre coûts.
    Nous avions l’habitude d’aller à Auchan + Lidl et Tang Frères en France. Ici, nous nous sommes adaptés. Nos courses se font maintenant à Costco, Maxi, Sami Fruit, Kim Phat, Mayrand.
    Les épiceries de type IGA, Provigo et Metro sont à éviter. C’est l’équivalent de faire ses courses au Monoprix en Région Parisienne.

    **** Logement ****
    Nous louons l’équivalent d’un F4 (donc 3 chambres) dans un quartier excentré de Montréal, Ahuntsic, mais qui reste néanmoins desservie par le métro nous permettant de nous rendre au centre-ville rapidement. Nous n’avions pas forcément besoin d’être au centre-ville car nous savions que nous achèterions une voiture.
    Nous payons un peu moins de 900 CAD/mois soit 620€ pour l’équivalent d’un F4. (on appelle cela ici un 5 ½)
    Pour l’achat d’un appartement, tout dépendra du quartier où vous souhaitez vivre et si vous voulez un garage ou non. Nous nous sommes récemment lancés dans l’achat d’un 4 ½ (équivalent à un F3), année de construction 2006, avec garage dans le quartier de Rosemont/Angus. Le prix est d’un peu moins de 300 000 CAD pour une superficie de 78m². Soit un peu moins de 200 000 €. A titre de comparaison, nous avions acheté notre appartement à Massy (France), ville en banlieue parisienne à 15 min des portes de Paris, à 295 000 € en 2009, superficie de 82m².

    **** Shopping ****
    Nous aimons le shopping et en profitons énormément ici. Nous fuyons les grands centres commerciaux où les prix sont réguliers pour nous orienter vers les magasins Outlets où vous pouvez faire de magnifiques affaires. Notre dernier exemple en date, pour les soldes d’après Noel, nous avons acheté pour 1200€ de marchandises chez la marque Tommy Hilfiger pour seulement 370 CADttc. Ce sont de vraies aubaines…mais encore une fois, cela vous prendra une voiture pour vous y rendre.

    Voilà donc un bref bilan chiffré que je peux faire en 1 an à Montréal. J’ai essayé de vous détailler au mieux le comparatif de notre vie en France puis ici à Montréal.
    Notre retour d’expérience est effectivement que si l’on sait consommer, le pouvoir d’achat ici à Montréal est bien au-dessus de celui que nous avions en France, en région parisienne.
    Bien que nous le faisons tous inconsciemment, la conversion CAD vers € n’est vraiment pas une bonne chose à faire pour mesurer le coût de la vie. Car quoiqu’il en soit, vous gagnerez des CAD ici et non des €. Vous consommerez également en CAD et non en €.
    Le vrai exercice n’est donc pas de comparer le coût de la vie entre Montréal et la France (Paris pour nous), mais bien de comparer plutôt le « pouvoir d’achat » qui est plus relatif à chaque pays, régions, villes…
    Il faut savoir que le Québec est l’une des provinces les plus pauvres du Canada. Dernièrement, j’écoutais à la radio une information pertinente qui disait que 1 CAD au Québec équivalait environ à 0,87 CAD en Ontario… Il est donc clair que notre pouvoir d’achat n’aurai pas été le même en Ontario en transposant notre situation présente…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.