Immigrer et travailler au Québec…

0

Prendre la décision de tout quitter pour immigrer et travailler au Québec avec comme objectif de se bâtir une nouvelle vie, de découvrir une nouvelle culture… Ce n’est pas une utopie, c’est possible.

Mais, car forcément il y a un mais… Pour immigrer et travailler au Québec, il faut aussi être prêt à une totale reconversion professionnelle ou a reprendre des études, repasser une équivalence.

Au Québec il y a 46 ordres professionnelles qui réglementent des métiers tel que infirmières, dentistes, médecins, ingénieurs, comptables agréés…En voici la liste http://www.opq.gouv.qc.ca/ordres-professionnels/liste-des-ordres-professionnels/ La mission principale d’un ordre est de protéger le public, soit toutes les personnes qui utilisent des services professionnels dans les différentes sphères d’activités réglementées. Mais c’est aussi de protéger les intérêts de la profession, même si ils s’en défendent!

Pour les métiers de la construction il y a la Commission de la Construction du Québec. C’est l’organisme auquel le gouvernement a confié la responsabilité de la mise en œuvre de la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction. Là encore cette commission défend avant tout les natifs du Québec.

Alors oui immigrer et travailler au Québec c’est possible mais je vous conseille de bien vous renseigner auprès des ordres, commissions et autres syndicats des professions que vous souhaitez exercer.

Malgré la pénurie de personnels qualifiés dans certain secteur, malgré l’entente France-Québec sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles, il n’est pas aussi simple que ça d’immigrer et de travailler au Québec.

Il est extrêmement difficile pour un immigrant de pouvoir exercer dans les métiers protégés par les ordres professionnels, syndicats ou commissions, sans devoir repasser par la case “étude” ou “équivalence” et reconnaissance de diplôme!

Rien ne dit, si vous obtenez un diplôme québécois, que l’on vous permettra de trouver du travail dans certains secteurs!

Certains métiers sont encore, extrêmement protégés voir refusés pour un immigrant. Il faut savoir faire preuve de patience et de résilience.

Il y a une volonté des gouvernements d’établir une réelle passerelle entre les deux continents pour certaines professions, mais la réalité sur le terrain n’est pas celle-ci!

Alors, si vous envisagez d’immigrer et de travailler au Québec et que votre profession fait parti de la liste des métiers protégés par un ordre professionnel, un syndicat ou une commission vous devez absolument vous préparer à :

  • Reprendre des études au Québec ou passer une équivalence
  • Faire reconnaitre officiellement, l’ensemble de vos diplômes
  • Bien vous renseigner avant de prendre une décision d’immigration
  • Avoir suffisamment d’argent pour vivre au Québec sans avoir la possibilité d’exercer
  • Avoir de la résilience et de la patience
  • Être prêt à une totale reconversion professionnelle

L’immigration vous sort de votre zone de confort, elle bouscule, peut créer du stresse et des angoisses. Armez-vous de patience, ne perdez jamais confiance en vous et battez-vous pour ce que vous pensez être juste. Mais ne vous embarquez pas dans l’impossible.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.