Réécrire son histoire sur une page blanche…

2

13393557_10153499995615493_1038613616_nC’est l’histoire d’un jeune couple français. Ils ont moins de trente ans.

Ils sont tous les deux à leur compte.

Elle est graphiste, a un joli portefeuille clients.

Lui est à la fois travailleur sur cordes, photographe et webmaster à son compte, il travaille déjà beaucoup.

Le Canada leur fait de l’œil, ils souhaitent découvrir une nouvelle culture et voyager.

Le PVT leur paraît être la bonne solution, partir un an sans prendre trop de risque. Avec la possibilité de revenir au bout d’un an et de retrouver chacun leur société, leurs clients en France en s’étant enrichis d’une nouvelle culture et de beaux paysages canadiens.

Ils sont attirés par le côté aventure, tout quitter.  Arriver sur un territoire vierge. Pas de travail, pas d’appartement, pas d’amis, pas de famille. Réécrire leur histoire sur une page blanche. Ils n’ont que très peu d’économies, à peine trois mille euros…

Ils vendent tout en France et arrivent au Québec avec l’idée de faire un roadtrip.

Ils sont vite rattrapés par le travail, bien plus vite qu’ils ne le pensaient !

Elle est embauchée par une société canadienne de jouet, en tant que superviseur d’une équipe de graphistes. Pourtant elle avait simplement postulé pour un poste de graphiste, mais son expérience en France est reconnue à sa juste valeur.

C’est une très belle opportunité qui lui est offerte. Elle l’accepte.

Lui, travaille dans une salle d’escalade. Il donne des cours, notamment à l’équipe de compétition, payé $11 de l’heure, ce n’est pas grand chose mais il travaille.

Au bout de 6 mois il trouve du travail pour une compagnie de travaux en hauteur qui lui permet d’allier sa passion de l’escalade et un métier mieux rémunéré.

Alors que leur PVT se rapproche de sa date d’expiration ils font, avec l’aide de leur employeur respectif, une demande de permis pour jeune professionnel, leur permettant d’obtenir un visa pour 18 mois supplémentaires. Au même moment ils décident de lancer leur demande de résidence permanente.

Ce jeune couple obtient alors sa résidence permanente.

Cela permet enfin à Sébastien, un jeune entrepreneur dans l’âme de créer sa société. Il lance une première société au Québec, puis une deuxième. Sa deuxième société dans le milieu de la construction lui demande de passer sa licence RBQ qu’il obtient.

Tout va parfaitement bien pour ce jeune couple, une nouvelle vie, une belle réussite professionnelle, des nouveaux amis… C’est alors qu’ils envisagent d’avoir un enfant.

Peu de temps après l’arrivée du bébé, Sébastien et sa compagne se séparent.

Malgré la séparation du couple, Sébastien poursuit son aventure québécoise seul. Sa compagne et sa fille rentrent en France!

Sébastien continue de travailler beaucoup. Sa compagnie Vertical Solutions a grossie, lui permettant de rentrer dès qu’il le peut en France pour voir sa petite fille. Il a encore pas mal d’idées de développement. À tout juste 35 ans Sébastien est heureux de ce changement de vie malgré l’éloignement de sa fille !

2 commentaires
  1. Michele Guerin dit

    Un grand bravo pour le parcours professionnel de votre couple. Je vous souhaite de réussir également votre séparation et de transmettre toute vôtre belle énergie à votre petite puce en lui donnant tout l’amour qu’elle mérite.

  2. Lunesoleil dit

    Ça avait bien commencé, dommage pour la séparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.