Montréal, élue, meilleure ville universitaire au monde…Pour les non-universitaires, quand est-il ?

1

En février 2017 paraissait suite à une étude de l’institut Quacquarelli Symonds (QS), plusieurs articles dans la presse internationale faisant de Montréal la meilleure ville universitaire au Monde. Ces articles ont été publié en masse sur les réseaux sociaux.

Mais pourquoi fait-il si bon vivre à Montréal pour un étudiant ?

Montréal est une ville dans laquelle les étudiants reconnaissent un excellent niveau et une grande qualité de formation ainsi qu’une douceur de vivre. Les loyers sont à des tarifs normaux contrairement à une grande ville comme Paris ou Londres. Il n’y a pas d’insécurité. Une jeune fille peut rentrer seule la nuit sans craindre de se faire agresser. Les universités telles que Mc Gill et Concordia, pour n’en citer que deux, délivrent une formation de qualité reconnu dans le monde entier. La ville est animée de festival gratuit tout au long de l’année été comme hiver. J’imagine que ces multiples raisons font de Montréal la ville où il fait bon vivre lorsque l’on est étudiant.

Pour les autres, ceux qui ne sont pas étudiants, pour nous, immigrants venus de France, pourquoi avoir choisit cette ville?

On pourrait penser que c’est à cause de la poutine, un plat traditionnel à base de frites et de jus de viande, que je vous recommande de déguster à la banquise sur le Plateau-Mont-Royal. Personnellement j’aime vraiment ce plat, même si il est évident que je n’en mangerai ni tous les jours ni toutes les semaines, mais une ou deux fois par an avec nos amis et famille venus de France, c’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous nous y rendons.

Est-ce sinon pour retrouver nos homologues français souvent installés dans ce quartier de Montréal appelé le Plateau.

Un très joli quartier où il y règne une joie de vivre, avec ses jolies maisons colorées. L’artère principale, de ce quartier est animée par différents commerces et restaurants en tous genre. On y entend certes beaucoup parler français mais c’est avant tout un magnifique multiculturalisme qui s’y côtoie.

En remontant l’avenue du Mont-Royal se trouve un immense parc du même nom, peut-être est-ce pour cela que l’on choisit de s’installer dans cette ville. Un immense parc dans lequel on peut faire du sport été comme hiver. Cela va du vélo à la course à pied en passant par le ski de fond et les raquettes. On peut également s’installer dans l’herbe l’été le temps d’un pique-nique en famille ou même d’un barbecue, car oui ils sont autorisés. Il y a des poubelles à cet effet pour jeter le reste de vos cendres une fois le barbec terminé. Les dimanches d’été vous y serez bercé par le son des tam-tam, peut-être est-ce ce doux son aux mélancolies africaines qui nous pousse à élire Montréal comme une des villes les plus agréables à vivre au monde.

Si l’on redescend du Mont-Royal tout droit, ou presque, vers le fleuve Saint-Laurent, on pourra une fois encore traverser différents quartiers.

Est-ce l’ambiance festive du village avec ses boules colorées installées tout au long de l’été, pour son quartier des spectacles dans lequel y sont organisés de multiples événements et concerts gratuits tout au long de l’année, son musée des beaux-arts, dans lequel de magnifiques expositions nous sont offertes toutes l’année… Ou encore le centre-ville ses boutiques et ses tours modernes, ses galeries souterraines, d’immenses fourmilières où il fait bon vivre hiver comme été aux heures de bureau. Est-ce le Vieux-Port qui nous retrace l’histoire merveilleuse de cette ville jeune de 375 ans ? Un Vieux-Port lui aussi animé tout au long de l’année de spectacles et événements souvent gratuit…

Ou bien est-ce tout simplement l’ambiance de cette ville. Car oui je peux vous l’affirmer, à Montréal il y règne une ambiance bien particulière.

On le ressent dès le premier pas dans le métro, le multiculturalisme… Mais aussi en se baladant, l’architecture de cette ville est totalement hétéroclite. Architecture moderne et ancienne se côtoient, maison colorées ou grises, tour ou condo sur deux étages, tout y est. Ce n’est pas toujours réussit mais c’est souvent très beau. Certains de mes amis m’ont dit que Montréal n’avait pas d’âme. Cela m’a blessé, je ne suis pourtant pas Québécoise, je n’ai aucun nationalisme a revendiqué, mais pour moi cette ville est pleine d’âmes, elle est belle par son hétéroclisme*, par sa culture, par sa douceur de vivre. Elle est belle car on se sent en sécurité, parce que les habitants de cette ville sont des personnes gentilles, par ce que le sens du service y est incroyable.

Oui le sens du service, c’est la priorité numéro un du québécois, que vous soyez simple touriste vous baladant avec une carte à la main, que vous soyez client, que vous soyez un voisin… Il y aura toujours quelqu’un pour vous prouver au combien le sens du service est une priorité. Lorsque que l’on arrive de France, grande ou petite ville on est impressionné, certains français vont même jusqu’à chercher l’arnaque, ne comprenant pas tant de gentillesse.

Est-ce, sinon, la diversité des restaurants, car ici quoi que vous ayez envie de manger, vous le trouverez certainement. Du brunch le dimanche matin en passant par la cuisine raffinée pour fêter un événement. Du bar Irlandais au restaurant Thaïlandais. D’un plat de viande à un plat végétarien. D’un concept rétro à un concept branché, tout y est… Et la cerise sur le gâteau, c’est le sourire des serveurs (serveuses).

Vous l’aurez deviné, de multiples raisons font que Montréal est aussi pour moi, femme de 44 ans, maman de 4 adolescents, la ville la plus agréable à vivre au monde. Il y en a certainement d’autres, mais pour le moment je ne les connais pas, pourtant je peux vous dire que j’ai voyagé, que j’ai vécu dans plusieurs villes… Montréal est pourtant, ma ville de cœur.

Si le froid vous arrête, dites-vous que si j’y arrive, alors vous y arriverez… On dit de moi que je suis la plus grande frileuse au monde, qu’on ne connait pas de personne aussi frileuse que moi ! Pourtant l’hiver est un pur bonheur. La neige donne une note de fête, la ville est belle. Vous l’aurez compris, j’élis Montréal comme étant la ville la plus agréable à vivre au monde.

 

Publié par Géraldine Lerch Thuillier.

 

 

1 commentaire
  1. Anabelle Cruchon dit

    bonjour,

    je vous remercie pour vos posts. C’est toujours un réel plaisir de les lire. Et je ne désespère toujours d’y vivre un jour (ca ne fait que 17 ans que ca me trotte dans la tête!).
    Merci
    Anabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.